Rencontre

Yogi Philippe Djoharikian – Éco-guerrier de la joie

Il a vécu dans son corps ahimsa, la pacification de ses cellules, mis en cohérence ses actions et effacé ses vieilles mémoires de violence. Ce travail d’harmonisation, il l’a fait autour de son rapport à la nature et à la condition animale, loin de Babylone. Aujourd’hui, dans un mazet au milieu des bois, il enseigne la méditation, des kriyas rapportés de l’Himalaya, mais aussi des immersions dans le froid ou des marches sur le feu.

JdY : Quel est votre parcours ?

Yogi Philippe Djokarian : À 17 ans, je suis sorti du système scolaire du lycée, où j’étais en conflit avec la politisation des cours. Avec l’argent des vendanges, je suis parti aux États-Unis. J’en suis revenu avec les techniques des caissons d’isolation sensorielle et ai monté alors un centre à Montpellier. Depuis toujours engagé et défenseur de la cause animale, l’appel de la nature était de plus en plus fort. Ma vie dans « Babylone » [la ville, ndlr] était chaotique et violente jusqu’au jour ou je suis tombé sur un mazet à vendre près

La suite est réservée aux abonnés

YOGA FESTIVAL PARIS 2023

Billet d’entrée early bird déjà en vente
sur www.yogafestival.fr

 

Couv été 2021

Le cahier été-automne des stages-formations et séjours toujours disponible sur le site www.annuaireduyoga.com. Découvrez les annonces de cours, stages, séjours ou formations et trouvez le projet qui vous convient dans la région où vous vous êtes !!

AY&A